Agent sécurité FILTRAGE. Vigiles et garde du corps

Sécurité Tertiaire Espace Public Aéroport

L’agent de sécurité filtrage est un agent de sécurité dont l’action permet d’empêcher que des objets illicites soient introduits à l’intérieur d’une zone strictement définie, hors zone de sûreté aéroportuaire.
L’agent de sécurité filtrage assure l’analyse des informations données des appareils de contrôle comprenant notamment l’interprétation d’alarmes émises par ces appareils.
Il procède, le cas échéant, à la levée de doute suivant les procédures et consignes établies, dans le respect des libertés publiques.

Vigile : Gardien chargé de la surveillance nocturne de locaux administratifs, commerciaux, industriels.

Missions du poste :

  • Interpréter les informations données par les appareils de contrôle.
  • Réaliser le contrôle de concordance entre l’objet et son convoyeur.
  • Effectuer ou faire effectuer la levée de doute conformément aux consignes et dans le respect des libertés publiques.
  • Alerter les services compétents lorsque l’intervention requise dépasse ses prérogatives.

Instructions :

  • ace-securite-couteau-1
    Couteau pliant

    Faciliter l’accès et le passage aux appareils de contrôle.

  • Préserver le confort des personnes contrôlées.
  • Filtrer, à l’aide des moyens techniques mis à sa disposition, les objets en présence des détenteurs.
  • N’exécuter des consignes en provenance d’un tiers qu’avec l’approbation de sa propre hiérarchie.
  • Respecter les consignes spécifiques au site.

Vigile : Garde de nuit chargé de combattre les incendies et de veiller à la sécurité de la ville

Formation agent de sécurité filtrage

Objectifs de la formation :

Exploiter et gérer une aire de contrôle pour vérifier les entrées et sorties des accédants.
La formation doit être considérée comme nécessaire à l’acquisition des connaissances initiales et préalables à la prise effective du poste.

Contenu de la formation :

  • Connaître les procédures et méthodes de mise en service des différents matériels mis à disposition.
  • Savoir utiliser un magnétomètre et un portique détecteur de métal.
  • Faciliter l’accueil et l’orientation des accédants en étant capable d’expliquer les raisons justifiant l’existence d’un tel système de contrôle.
  • Maîtriser les méthodes d’intervention, notamment du contrôle visuel et de la palpation lors du déclenchement du matériel de détection d’objets suspects et/ou prohibés.

Un projet de sécurité, surveillance ou gardiennage